Maison de l'architecture

La Maison de l’architecture et du patrimoine Meknès-Tafilalet se veut un lieu culturel et pédagogique autour de l’architecture. C’est un espace de partage d’expériences entre les concepteurs, les promoteurs et les citoyens-usagers. C’est également un point de rencontre entre l’architecture et les autres disciplines artistiques tel que la peinture, la sculpture, la photographie…Autant de champs culturels qui font et défont notre cadre de vie commun qu’est l’espace urbain. La Maison de l’architecture est également une merveilleuse opportunité de formation et de sensibilisation du grand public aux enjeux qui émanent de la discipline et de la pratique architecturale. Le lieu sera enfin d’une formidable attractivité touristique pour les visiteurs étrangers souhaitant découvrir l’histoire des architectures très variées qui font la richesse de notre région.

Comment est née l’idée ?

 La maison de l’architecture et du patrimoine de la région Meknès Tafilalet est la première du genre au Maroc. L’idée est née de la conjonction de trois facteurs :

1La nécessité pour les architectes de la région d’avoir un lieu d’échange social loin du siège du conseil qui reste un lieu administratif par excellence. Cependant dans un souci d’ouverture sur la société, cet échange peut devenir plus fructueux en l’ouvrant à la société. Le « club d’architecte » devient alors « la maison d’architecture et du patrimoine»

2La nécessité d’offrir à la région et à la ville de Meknès en particulier un espace culturel de plus qui participera à l’animation et à la sensibilisation des jeunes et des moins jeunes sur l’architecture, la protection du patrimoine et les problématiques de la ville.

3-Le besoin d’offrir à l’architecture la place qu’elle mérite dans le paysage socio culturel de la région.

Les objectifs

 1-  1-    Rassembler les publics intéressés par l’architecture dans un lieu riche de rencontres, débats, expositions sur l’architecture, le cadre de vie et l’aménagement urbain.

2-  Sortir l’architecture du cadre réservé aux professionnels et de la rendre accessible à tout public.

3-  Permettre un large débat sur la ville et les politiques urbaines à travers conférences, expositions, ateliers….

4-  Créer un cadre interprofessionnel sans concurrencer les institutions existantes.

 Les axes culturels proposé

  1. Création d’un « musée » des architectures régionales (architecture médiévale des médinas / architecture impériale / architecture saharienne / architecture rurale et vernaculaire / architecture coloniale / architecture contemporaine
  2. Création d’une exposition sur l’évolution des villes de la région des origines à nos jours.
  3. Mise en place d’ateliers de dessin pour les enfants autour de « la ville vue par nos enfants » (analyse spatio-sensorielle, analyse subjective, mémoire et espace urbain…)
  4. Mise en place d’un cycle annuel de conférences autour de l’architecture et de la ville.
  5. Mise en place d’une médiathèque et d’un fond documentaire sur les architectures de la région Meknès-Tafilalet incluant monographies, plans, photographies, document d’archives, films…
  6. Projection de films en relation avec la thématique général.

 Les ateliers

 La maison d’architecture et du patrimoine sera un lieu d’encouragement de la production artistique, elle sera aussi un outil de sensibilisation et de découverte de talents.

 L’objet des ateliers :

Les ateliers seront destinés à l’ensemble de l’activité artistique :

  1. Peinture
  2. Sculpture
  3. Céramique
  4. Poterie
  5. Dessin et graphisme assisté par ordinateur….
  6. Tissage

 L’objectif étant aussi de promouvoir un savoir-faire séculaire et l’intégrer dans une démarche artistique.

La maison d’architecture et du patrimoine accueillera aussi des artistes confirmés et mettra à leur disposition des moyens de production et d’exposition en contrepartie d’animation d’ateliers et de formation.

Différents types d’ateliers :

Ateliers tous publics :

Ce sont des ateliers ouverts à des publics différents, femmes au foyer, personnes en situations particulière, population carcérales ou internés dans les établissements de santé mentales…

L’objectif étant d’ouvrir les disciplines artistiques d’une large frange de la population et de découvrir de nouveaux talents.                     

 Ateliers Centres de loisirs

Ce sont des ateliers destinés aux enfants qui profitent de colonies de vacances urbaines et qui sont généralement des enfants

 Ateliers scolaires

Ouverts aux enfants des écoles en fonction d’un programme annuels en mettant en place un programme spécifiques pour les enfants issu de couches sociales défavorisées.

Dans un souci de proximité et de flexibilité, et pour toucher une grande population, des ateliers peuvent être organisés en dehors de la maison d’architecture et du patrimoine, dans les écoles, dans les locaux d’associations, dans les établissements de santé, dans les établissements carcérales….

 Les conférences débat

Les conférences seront organisées selon deux processus :

  1. Un cycle thématique annuel :Un cycle thématique annuel constitué d'abord d'une série de conférences, avec la programmation d’expositions dans la ville, dans les lieux marquants. Ces mêmes conférences peuvent être délocalisées vers les villes ou villages de la région selon les thématiques. Elles peuvent aussi avoir lieu dans les locaux de partenaires en fonction de programmes pré établi.Le choix des thématiques sera fait en fonction de grandes dates souvenirs, des débats nationaux, de problématiques locales importantes…
  2. Des conférences ponctuelles :
  3. La maison d’architecture et du patrimoine organisera par ailleurs ponctuellement des débats ou tables rondes sur des sujets d'actualité et des événements en collaborations avec ses partenaires.

Besoins en espace

  1.        1 Espace d’accueil
  2.        1 Espace d’exposition permanente (musée de l’architecture)
  3.        1 Espace d’exposition temporaire
  4.        1 Médiathèque / Salle d’archives / Fond photographique
  5.        1 Cafétéria
  6.        1 Salle de conférence / Salle de réunion
  7.        Ateliers pédagogiques/Ateliers professionnels
  8.        2 Bureaux
  9.        1 Kitchenette
  10.       2 Blocs sanitaires

Lieu pour le projet

Au vu de l’intérêt du projet, et dans un souci d’efficacité et pour le montage du projet dans les meilleurs délais possibles, il est souhaitable de susciter l’aide des pouvoirs publics pour la mise à la disposition du promoteur actuel du projet (CROA) et de ses partenaires éventuels, d’un local qui pourrait contenir l’ensemble des activités de la maison d’architecture et du patrimoine : une demeure dans le tissu ancien, une administration désaffectée etc…

Le conseil régional mettra tous ses moyens pour fédérer autour de ce projet :

  1. L’effort des architectes et de leurs partenaires (bureau d’études.) pour la réalisation des différentes études.
  2. L’assistance des grandes entreprises nationale et régionale pour l’équipement des locaux (électricité, revêtements, peinture, mobiliers…)
  3. Les contributions des architectes par l’ouverture de souscription.
  4. Les contributions de mécènes privés de la région.
  5. Les dons de bailleurs étrangers tels que L’UNESCO.
  6. …. Et toutes les bonnes volontés

 Exploitation et Gestion

Une réflexion sera entamée sur la démarche à suivre pour la pérennisation de cette institution par la création d’un comité ou d’une association pour la gestion, la mise en place d’un comité d’éthique pour le suivi du projet, la mise en place d’une démarche de gestion et de contrôle de gestion pour plus de transparence.