L'économiste

rss-leconomiste


  • Procès des événements d’Al Hoceïma: La défense plaide l’atteinte aux droits humains

    Le procès des événements d’Al Hoceïma garde le rythme. Deux audiences par semaine, le mardi et le vendredi. La Cour d’appel de Casablanca poursuit ainsi le débat ce 22 janvier. Le ministère public, la partie civile, à savoir l’Etat, et les avocats des 54 accusés se sont relayés depuis fin 2017 début 2018 pour plaider.



  • L’agriculture pour sauver Jerada
    jerada_akhenouch_092.jpg

    Le ministre de l’Agriculture s’est déplacé à Jerada avec tous ses directeurs centraux afin de communiquer sur le programme de relance économique (Ph. AK)



  • Un Monde Fou

    ■ Le pape célèbre un mariage à bord d’un avion
    Le pape François a marié jeudi religieusement, à bord de l'avion qui le transportait entre deux villes au Chili, une hôtesse et un steward, une première, a constaté l'AFP. La cérémonie a eu lieu à 11.000 mètres d'altitude, selon le Vatican, entre Santiago et Iquique, ville située au pied des Andes à 1.850 km au nord de la capitale.



  • Marrakech/tourisme: Les points noirs de la destination
    marrakech-tourisme-092.jpg

     Aux portes des sites touristiques comme ci-dessus au musée Yves Saint Laurent, les taximen se négocient les tarifs, faisant de la réglementation et donnent une très mauvaise image de la destination (Ph. Mokhtari)



  • Commande publique La Commission nationale opérationnelle
    commande-publique-092.jpg

    Pour Saâdeddine El Othmani et Mohamed Hajoui, la nouvelle Commission nationale de la commande publique va mettre fin à la disparité des approches de gestion de la commande publique, notamment en uniformisant les modèles et en instaurant un référentiel commun (Ph. Bziouat)



  • Régime de change: Ce n’est qu’un début!
    regime_de_change_092.jpg

    Dans l’hypothèse d’une dépréciation maximale de 2,5% du dirham cette année, la croissance s’établirait à 3,4% soit un gain de 0,2 point par rapport aux prévisions de la loi de finances 2018



  • Arriérés TVA: Boussaid s’engage à un règlement imminent
    arrieres_tva_092.jpg

    Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances: «La titrisation des créances n’apporte rien. Elle va impacter la dette. Or, c’est pour la première fois que le taux d’endettement va être stabilisé» (Ph. Bziouat)



  • Les finances publiques en chiffres

    IS progressif, soutien aux investissements réalisés par les sociétés en vue de fusion ou de scissions, exonération des droits d’enregistrement pour la constitution et l’augmentation de capital des sociétés ou des groupements d’intérêt économique, incitations à l’emploi… La loi de finances 2018 introduit plusieurs mesures en faveur de l’entreprise et de l’investissement. Pour Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances, la poursuite de la politique d’industrialisation permettra de rééquilibrer le modèle de croissance.



  • Amnistie fiscale des étrangers: Beaucoup d’inconnues
    amnistie_fiscale_092.jpg

    La contribution libératoire ne tient pas compte de la valeur des actifs détenus à l’étranger, mais du montant du revenu et du profit qu’ils génèrent



  • Attention, seuls les revenus de 2016 sont concernés!

    Les résidents étrangers qui auraient «omis» de payer l’impôt sur les revenus (de source étrangère, mais pas seulement) se voient offrir une occasion pour se mettre en conformité fiscale. La loi de finances 2018 prévoit une contribution libératoire de 10% sur les revenus et profits de 2016 pour les résidents fiscaux au Maroc.